Notre-Dame de l'Espérance de "titetoile"...Soyez les bienvenus'es sur mon blog-site...Merci pour votre passage...Il faut prendre le temps de nous dire  «JE T'AIME»

 

 

 

 

 

Assistance Publique III

 

L'Assistance Publique III

 

 
 
Les Enfants Abandonnés
 
 
Si vous me le permettez sans ramener tout à moi je suis un peu amère pour tout ce que l'on fait subir aux enfants... ces petits qui n'ont pas de voix pour crier leur souffrance et lorsque devenus grands on ne les écoute pas plus d'ailleurs il est trop tard le ravage est fait dans leur corps... leur esprit... leur mental... leur sensibilité... leur affectivité...ainsi dans le rang des adultes ils sont mis à l'écart !!!

J'aurais aussi beaucoup d'exemples à donner sur ces enfants martyrisés où les adultes témoins se taisaient...
 
Oui j'ai vécu et connu cela en orphelinat mettre les fesses des filles dans l'eau bouillante... faire manger le vomi des filles en les tirant par les cheveux pour qu'elles avalent...etc...

Or en défendant une des filles de mon équipe je me suis vue 40 jours enfermée dans une lingerie sombre où l'on m'apportait ma pitance... lorsque sortie de mon cachot j'ai voulu me plaindre à l'Assistance Publique on m'a répliqué que tout n'était que mensonges...ainsi cela coupait court à toutes poursuites...

Evidemment l'impensable n'est pas cru ...
 
Je ne suis jamais restée dans la révolte pour tous ces actes que mes Soeurs d'infortunes subissaient mais plus tard j'ai dénoncé et cet établissement fut fermé...un peu pourquoi dans ma vie réelle comme sur le net je dénonce tout ce qui m'apparaît injuste !!!
 
Ouvrons les yeux ne disons jamais :
 
"- ce n'est pas mon problème"

Tous problèmes de violences faits aux autres par pures méchancetés doivent être dénoncés ... c'est un devoir ...

Je comprends ce que tu éprouves pour cette petite "Lucie" de ta vie je suis certaine que dans le fond de son coeur de sa vie d'adulte elle doit repenser à cette dame qui lui donnait des bisous...sache que toutes ces attentions délicates ne sont jamais oubliées et font grandir un peu les enfants par des souvenirs qui les consolent...
 
Passe ton chemin et fais toi aider par qui tu veux mais surtout pas par moi...ne m'ennuie pas ...

La vie réelle comme le net sont pour beaucoup du sauve qui peut !!!

Oh je suis en mesure de m'aider toute seule ce que j'ai fait toute ma vie et en plus d'aider les autres lorsque cela ne me retombe pas sur le dos !!!
Ce n'est pas pour rien que cet Ami Cardinal me disait peu de temps avant sa mort :
"- Tu sais en 40 ans de sacerdoce j'en ai entendu mais comme toi jamais tu as tellement souffert "
cela me vaut aujourd'hui et depuis des semaines de souffrir cruellement pour tout ce qu'on m'a arraché et je ne vous dirai pas tous les dégâts que cela à fait !!!
 
Je suis blindée comme on dit un peu de plus un peu de moins au point où j'en suis plus grand chose à perdre !!!

On m'arrachait même dans la vie ce qui comptait le plus pour moi c'est dire l'importance du mal qu'on peut faire dont on ne mesure pas toujours la portée !!!

Une chance je n'ai pas perdu ma Foi...

Imaginez que cette Foi je l'aie depuis mon baptème à mes 2 ans = le cadeau de ma vraie mère que je n'ai jamais connue qui avant mon abandon me fit donner le baptème en 43 à Drancy ( pour m'éviter les camps de concentration puisque mes frères aînés partirent ensuite en Suisse et moi en nourrice dans le Loiret...c'est ainsi que je ne revoyais plus mes frères etc...) grrrrrrrr triste histoire comme beaucoup en cette période de guerre...
 

Les conditions dans lesquelles ces enfants sont accueillis à l'hospice souvent conduits à l'hospice par les commissariats de police ( ce qui fut mon cas pour enfance martyrisée..)

Dès notre plus jeune âge, nous étions envoyés dans leur grande majorité en province (moi en Sarthe avec mon petit frère), soit dans des « centres d'élevage (que j'ai connus aussi )», soit dans des familles d'accueil résidant principalement dans des régions pauvres (Morvan(où fut placé mon mari pendant la guerre sinon fut élevé dans le Pas-deCalais), Allier, par exemple).

Les contrats de travail n'étaient pas toujours rédigés en bonne et due forme et beaucoup d'employeurs « oubliaient » de s'acquitter de leurs cotisations sociales et de retraite (particulièrement dans les fermes). Les fiches de paie étaient rarement remises aux interéssés, quand elles étaient établies.

(je n'ai jamais été payée de 14 ans à 19 ans pour le travail que j'accomplissais de 6h le matin à 23h (lever 5h30) 7 jours sur 7 sauf le dimanche de 14 à 18h seul temps libre) où l'on subissait mille humiliations...comme cette réflexion d'un patron :

"- Vous avant de vous mettre à l'assistance publique on devrait vous pendre vous êtes des Etres nuisibles... !!!)"

Les orphelins de saint Vincent de Paul, les pupilles de l'Assistance publique  incarnent le dénuement des petites victimes face à la dureté des hommes, où rien ne les arrête puisque pas de témoins et que la parole des pupilles n'a aucun poids. Les figures du Petit Poucet et de Cosette, délaissés tout jeunes par leurs parents, peuplent notre imaginaire, pourtant hélas trop de cas véridiques dans ce monde de brutes...

Ni père ni mère tentent de comprendre l'expérience du vivre-sans-parents, où se mêlent sentiments d'humiliation, d'abandon de solitude...lâcheté....

Un monde peuplé d'orphelins vêtus de pèlerines de drap bleu foncé,( capuchon et sabots que j'ai connus en 53 à Paris les gens se retournaient sur notre passage en lançant "-tiens les petits orphelins"...notre valise annuelle en carton avec quelques vêtements que l'on nommait "vêture" et le Directeur d'Agence signait notre livret de pupille)...
Voilà ce que certains d'entre-nous ont vécu... subi... enduré...!!!

cela vaut je pense qu'on nous évite toutes ces railleries qui ne manquent pas sur le net...et dans le réel même hélas en Eglise par des Êtres loin de notre monde même s'il y a des personnes à côté qui sont extraordinaires !!!

Si l'on pleurait nous n'avions personne pour nous consoler... d'où ma grande sensibilité à l'égard de la souffrance des autres...que certains nomment pour enfoncer le clou =

ma susceptibilité...

ma persécution !!!

Je ne vous raconterai pas les maisons d'enfants où je suis passée il suffit pour vous de voir le film "Choristes" lequel je n'ai pas vu 10 images car dès le début je fus prise d'un trouble profond cela me faisait souvenir tant de choses qui nous perturbent tous...lorsque privés de parents nous passons dans ce genre d'établissements...

Peu étaient bien traitées sauf celles qui "acceptaient" de passer dans la chambre de la Directrice qui était "louche"...disons qu'à l'époque je ne le savais pas mais beaucoup de signes sont venus corroborer cette triste réalité...comme j'avais déjà le caractère qui savait se défendre donc je passais à côté de ses humiliations mais je payais lourdement de ne pas me plier à "leurs intentions et injonctions "!!!

Je crois avoir fait un peu le tour de ce sujet qui n'est pas pour nous faire plaindre seulement que l'on apporte un peu plus d'humanité dans nos réactions à l'égard de personnes marquées comme ces enfants et ne pas leur dire des insultes...peut-être maladroites on va dire mais c'est quand même dit...c'est trop facile d'abaisser sans cesse

ces enfants qui n'ont pas choisi d'être ABANDONNES...

encore moins MARTYRISES !!!

 

 

gif_enfant18.gif enfant image image by lucy57_albumtite
flashing starsflashing starsflashing starsflashing stars
flashing starsflashing starsflashing stars
 
 

titetoile

Texte personnel si vous souhaitez prendre ce sujet merci de mettre le lien de mon blog

Vous pouvez prendre mes images autant que vous voulez dès lors

que vous n'ôtez pas mes signatures " @titetoile " merci...

 

Date de dernière mise à jour : 20/03/2017