Notre-Dame de l'Espérance de "titetoile"...Soyez les bienvenus'es sur mon blog-site...Merci pour votre passage...Il faut prendre le temps de nous dire  «JE T'AIME»

 

 

 

 

 

Marie Co-Rédemptrice

 

 

 

 

Marie Co-Rédemptrice

 
 
Ô Vierge perpétuelle, vous qui avez accepté dire de oui à Dieu pour porter en votre sein le salut du monde afin que le Verbe s'incarnât, vous êtes bénie entre les femmes.

Ô douce Mère de Dieu, privilégiée de Dieu qui avez reçu la grâce de Notre Seigneur Jésus-Christ dans sa plénitude comme nul autre saint, comme nul prophète, comme nul patriarche, vous êtes un exemple de charité, de tendresse, d'humilité, de douceur, de foi pour tous vos enfants.

Ô Marie, bienheureuse fille du Père, vous avez accepté de vous unir avec le Saint-Esprit afin que le Verbe prit de votre chair immaculée pour paraître aux yeux du monde, pour guérir les malades, les impies, les pécheurs et pour réconforter les justes. Combien devons-nous vous être reconnaissants d'avoir accepté cette grande et si belle responsabilité d'être non plus comme Eve, la femme qui a maudit la race humaine, mais la nouvelle Eve, la femme qui accepta de porter en vous Notre Rédempteur.

Ô Vierge immaculée, votre splendeur surpasse la beauté des anges, des chérubins et des séraphins. Votre manteau de charité exquise efface tout péché pour quiconque daigne s'incliner avec amour et dévotion devant vous, car votre fils unique, Jésus-Christ, ne vous refuse rien et votre volonté est un divin reflet de la volonté du Père et Dieu ne vous refuse rien.

Ô Enfant de la charité parfaite, combien de fois votre saint nom est-il blasphémé, combien de fois vous humilie-t-on ? Qui sont celles et ceux qui osent vous salir, laissant ainsi leur ignorance de la dilection éclater au grand jour, voilant ainsi le Soleil de Justice parfaire leur âme dans le moule de la charité que vous êtes ? Et pourtant, vous ne cessez d'aimer ces enfants, à l'image de la Très Sainte Trinité. Nul n'est aussi proche de Dieu que vous puisqu'en vous, l'humanité a trouvé la sainteté parfaite. Vous, frères et soeurs, qui contemplez Dieu, qui criez haut et fort que vous aimez Dieu de tout votre être, tournez-vous vers notre Mère bien-aimée, découvrez son amour si grand pour chacun d'entre nous, vénérez-la, elle qui est bénie entre les femmes. Unissons-nous avec l'évangéliste saint Luc pour dire : "toutes les générations la proclameront bienheureuse". De quelle manière ? En l'aimant tout simplement, en la priant car en tant que mère de Jésus, en tant que Mère de Dieu, elle intercède tout particulièrement auprès de son fils unique pour nous tous, pour notre salut et pour la purification de l'Eglise du Christ, dans la charité et pour la gloire de Dieu. Soyez à l'image de l'Apôtre saint Jean : il a aimé le Christ de tout son être et il a aimé Marie de tout son être, comme sa propre mère.

 

 

Augustinius

Avec l'accord précieux de son auteur notre Ami Augustinius

 

 

 

 

 
   

   

Date de dernière mise à jour : 19/08/2018