Notre-Dame de l'Espérance de "titetoile"...Soyez les bienvenus'es sur mon blog-site...Merci pour votre passage...Il faut prendre le temps de nous dire  «JE T'AIME»

 

 

 

 

 

Bâtir la Paix

   
 

Bâtir la Paix

 

La paix est cette harmonie naturelle, fragile équilibre entre les hommes, qui vacille d'un côté comme de l'autre, sans jamais trouver un équilibre sûr et définitif. Si la paix entre les hommes est nécessaire pour maintenir la vie sociale et familiale, cette paix n'est pourtant pas la seule ni la plus importante.

Le chrétien se doit d'abord d'être en paix avec Dieu. Cette paix est le reflet de la conscience qui confirme la conformité de la vie du chrétien avec la volonté divine. Elle est la paix la plus importante puisque le chrétien doit tout à son Créateur, Dieu ayant tout donné à l'homme pour que l'homme le lui rende de son mieux. Cette paix est le miroir de l'âme qui permet à son intelligence de savoir si elle progresse sur la bonne voie, combien elle s'en est écartée, pourquoi sa conscience n'est pas en paix parce qu'elle a besoin de se remettre en question au regard de l'Amour de Dieu envers lui-même, de l'Amour de Dieu pour soi et son amour pour Dieu. Si cette paix première est absente, tout autre paix ne sera qu'illusion, éphémère, vaine.

De cette paix naît la paix du chrétien envers lui-même. Elle est cette boussole qui permet à l'homme de mesurer non pas les progrès effectués dans la sainteté mais si le cap choisi jour après jour est le bon cap. Cette paix rassure et stabilise le chrétien qui, généralement incapable d'entendre Dieu lui-même le guider, le corriger, le réprimander, l'encourager, a besoin dans ce monde où les sens ont une place démesurée, de cet aimant aimé par l'Amant - Jésus-Christ - qui l'attire, jour après jour, sur la voie épineuse du salut, de la sainteté et de la gloire.

Si cette deuxième paix est absente, la troisième sorte de paix, la paix du chrétien envers son prochain, sera fragile voire inutile. Comment l'homme peut-il agir pour la paix entre lui et son prochain si lui-même n'est pas en paix avec lui-même ou avec Dieu ? Comment considérer la paix envers son prochain si l'homme n'a aucune ou si peu de considération envers lui-même et envers Dieu ? L'Ecriture enseigne que la paix entre les hommes, aussi belle, admirable, forte et durable soit-elle, mais mue uniquement par l'intelligence et la raison de certains, désirée uniquement par un intérêt matériel personnel ou communautaire, n'est qu'illusion si elle n'est pas subordonnée à sa fin, l'amour entre les hommes selon la charité due envers Dieu. Oui il faut oeuvrer, tant que possible pour la paix, mais non pas pour se perdre soi-même et surtout pas pour s'éloigner de Dieu parce que nous désirons juste satisfaire le plaisir de certains hommes. Mais oeuvrons de notre mieux pour la paix, à l'image de Notre Seigneur, sans rechercher l'éclat mais simplement la justice que tout chrétien doit vivre et exprimer.

Bien fraternellement dans le Christ, votre dévoué saint Augustin

 

Amour prévenant et provenant du

Roi, Soleil de Justice engendré du

Très-Haut, Celui qui a fait de toi

Immense, créateur de ma petite foi

Sauveur du monde et Rédempteur

Annoncé par l'archange Gabriel

Nativité en Marie la toute Belle

Toujours Mère de l'Eglise

Père si Puissant et si adoré

Abba, mon papa qui m'a élevé

Immortel je suis devenu par le Fils

Xylème, adorable crucifix

 

Augustinius

Avec l'accord précieux de son auteur notre Ami Augustinius