Notre-Dame de l'Espérance de "titetoile"...Soyez les bienvenus'es sur mon blog-site...Merci pour votre passage...Il faut prendre le temps de nous dire  «JE T'AIME»

 

 

 

 

 

Adam et Noë

 

 

 

Adam et Noë

 

D'Adam à Noé, nous avons 10 patriarches. Dans l'alphabet hébraïque, le nombre 10 est associé à la lettre Y qui représente Dieu le Père. YHVH, Dieu, crée des hommes à partir d'Adam qui est le père des hommes.

De Sem à Tharé, nous avons 9 patriarches. Dans l'alphabet hébraïque, le nombre 9 est associé à la lettre T qui représente Dieu le Fils (la lettre Tau, T, représente la croix). Noé et les 7 autres personnes représentent les personnes sauvées (rachetées par le Christ), dans l'arche qui préfigure l'Eglise. Les 3 fils de Noé (Sem, Cham et Japheth) préfigurent les 3 rois mages, c'est-à-dire l'humanité qui adorera le Sauveur du monde, Jésus-Christ.

D'Abraham à Moïse, nous avons 7 patriarches. Le nombre 7 est associé à Dieu l'Esprit (par ses 7 dons), qui poursuit l'œuvre du Christ. Abraham est le père des croyants, dont Sarah est une préfigure de Marie, la Mère de Dieu et l'épouse de Joseph.

Ainsi, d'Adam à Moïse, nous avons 26 patriarches. Ce nombre est aussi la valeur du tétragramme YHVH qui a pour valeur numérique : 10+5+6+5 = 26. Ces 3 temps préfigurent les temps distincts de l'œuvre de la Sainte Trinité :

le Père créant des hommes, le Fils faisant des chrétiens, l'Esprit-Saint faisant des saints glorifiés.

Nous retrouvons ce qu'enseigne la théologie catholique :

le Père crée, le Fils rachète, le Saint-Esprit sanctifie. le Père fait des hommes, le Fils des chrétiens, le Saint-Esprit des saints et des bienheureux.

 

...ou comment la grâce de Dieu se manifeste progressivement à l'humanité.

1/ selon la compréhension matérielle (le bois) :

le bois de l'arbre de connaissance perd Adam et l'humanité le bois de l'arche de Noé a sauvé sa famille le bois de l'holocauste d'Abraham a sauvé sa descendance le bois de la verge de Moïse a sauvé son peuple le bois de la croix du Christ a sauvé le monde

2/ selon la compréhension immatérielle (la grâce) :

Adam perd la grâce pour lui et l'humanité Noé a demandé grâce pour personne Abraham a demandé grâce pour les justes Moïse a demandé grâce pour les juifs Jésus-Christ a demandé grâce pour l'humanité

Nous comprenons mieux pourquoi le Christ est appelé le nouvel Adam.

Mais ne croyons pas que, sur une balance, la grâce du Christ pèse autant que le péché originel. Le péché originel étant provoqué par un homme, ses conséquences sont finies tandis que la grâce de Notre Seigneur est infinie. Aussi, non seulement la grâce répare mais elle efface le péché originel

(par le baptême - Ac 2,38; II Co 5,17),

elle sauve les hommes qui sont pécheurs par le péché originel ET par leurs péchés actuels ET par leurs péchés mortels.

Adam a condamné l'humanité au péché et à la privation de la béatitude parfaite et éternelle mais Jésus a racheté puis sauvé cette humanité.

Par Lui, cette humanité sauvée devient participante de la nature de Dieu (II P 1,4) et est élevée au-dessus des anges dans le Royaume du Christ.

 

Avec le Christ nous pouvons maintenant dire : "Tout est accompli". (Jn 19,30)

 

 

Augustinius

Avec l'accord précieux de son auteur notre Ami Augustinius

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 08/02/2013